la destination

Ceux qui vont sur la mer est une marque imprégnée de son environnement maritime, et résolument engagée dans l’éco-création. Elle développe des partenariats avec des entreprises de textile, et notamment en Bretagne, pour valoriser les chutes de matières de leurs ateliers : coupes et découpes de produits de qualité - cirés, marinières, cuirs, tricots...Ainsi, elle crée des pièces uniques et des petites séries aux textures et couleurs inédites, pour la décoration et la mode.

les matières

QUALITÉ D'ORIGINE BRETONNE

Les créations de CEUX QUI VONT SUR LA MER sont essentiellement réalisées avec les coupes et découpes de produits - cirés, marinières, cuirs, tricots... des ateliers d’usines textiles bretonnes mais aussi de plus petits ateliers d’artisans locaux comme c’est le cas de Patrick et Mivan, artisans d’art en cuir et maroquinerie à Locronan, qui lui fournissent du cuir naturel.

Aujourd'hui, les entreprises du patrimoine breton Guy Cotten, Le Minor, Fileuse d'Arvor soutiennent ce projet.

 

 

les techniques

Fibres tisséesnouées et renouées, jeu d'aiguilles à tricoter ou crochetamidonnage, noeuds de marins … La marque inspirée par Sophie Le Fur, est le reflet de la Bretagne où elle est née, et du littoral qu’elle aime, au contact des marins et des éléments.

 

les produits

PIÈCES UNIQUES ET PETITES SÉRIES

Réalisés à partir de chutes de qualité, il n’en reste pas moins que les coloris des produits dépendent des collections des entreprises qui fournissent cette matière. Certaines créations de la marque sont donc forcément unique en tout point à moins que le coloris réapparaisent un jour. tapis,  luminaires,  sacs, objets utiles ou quotidiens ...On y apprécie l'usage des matières recyclées de qualité, qui créent des objets aux textures et couleurs inédites.

 

Ceux qui vont sur la mer... Quel joli nom pour une jolie marque pleine de sens : férue de tricot et de crochet, et farouchement attachée à son territoire, cette designer textile, s'en inspire et le protège en créant de jolis objets du quotidien à partir de chutes de tissus d'entreprises textiles bretonnes. La boucle est bouclée ! Mélange de tricot, et de crochet, ses créations évocatrices sont le reflet de cette - bonne - tendance du "slow design" : recycler, "upcycler"...  Bravo à elle !  

- Caroline Senaux -