le véritable ciré jaune est toujours de sortie

cirejaunemonsieurmarcel.png

L’origine du ciré jaune se perd dans l’histoire des pêcheurs bretons. Grâce à ce vêtement dont le jaune permet de repérer rapidement un homme à la mer , ils sont protégés, au sec et au chaud. Les cirés étaient lourds en coton enduit d’huile, inconfortables et vraiment peu solides.

En 1964, Guy Cotten s’installe sur le port de Concarneau et lance son propre atelier de vêtements de pêche et de confection de. Il conçoit en 1966 la Rosbras ( en hommage à l'école de voile Rosbras-Brigneau), veste à fermeture à glissière et double velcro, légère et résistante qui devient la référence de la profession.

 

Les vêtements durent trois fois plus longtemps, le  gain de confort est unanimement reconnu, au point de dépasser son usage premier bien loin du secteur de la pêche jusque dans toute la Bretagne, et bientôtdans le monde entier.

Dès lors le ciré jaune devient LA référence du vêtement de pluie, au point que dès la fin des années 60 et dans les années 70, il devient une véritable bête de mode !


Prêt à porter comme haute-couture, le réinterprète, s’amuse de sa matière et de son color block : Yves Saint Laurent, Mary Quant, Pierre Cardin, Courrèges, Thierry Mugler, Jean-Paul Gaultier.

références :

http://www.detoujours.com

http://monsieurmarcel.fr

http://unearmoirepourdeux.fr